Les loups du Minnesota contre les cactus de l’Arizona

Vous connaissez le rendez-vous, comme chaque dimanche à 21h30 sur BeIn Sport ou sur le League Pass on se pose confortablement devant son écran et on regarde le NBA Sunday Game. Et pourquoi cela ? On va vous expliquer tout ça bien évidemment.

Pourquoi regarder ce match ?

Il est évident que ce match entre les Minnesota Timberwolves et les Phoenix Suns n’est pas l’affiche la plus incroyable sur le papier. Et pourtant, il y a beaucoup de raisons de regarder ce match.

Tout d’abord, ce match promet d’être offensif, très offensif même. Avec 108,1 points marqués en moyenne par les Wolves (dixième attaque de la ligue) contre 107,8 pour les Suns (douzième attaque), les deux équipes ont tout à fait moyen de faire monter le score haut voire très haut. Si les deux équipes marquent beaucoup, c’est bien parce qu’il y a des scoreurs capable de prendre feu à tout moment.

Côté Minnesota ça peut venir de partout entre les Andrew Wiggins, Karl-Anthony Towns, Jimmy Butler ou encore Jeff Teague sans oublier les hommes du banc comme Jamal Crawford ou Shabazz Muhammad. Les Wolves sont armés. Mais côté Suns, on se défend bien aussi avec Devin Booker, T.J Warren, Mike James ainsi que Josh Jackson le rookie et Greg Monroe. Le danger peut venir de partout parmi ces deux équipes et c’est ce qu’on aime.

Autre argument pour regarder ce match, le nombre de joueurs talentueux sur le parquet est affolant. Du all-star actuel ou à en devenir, il y en a à foison des deux côtés. La jeunesse dorée avec les KAT, Wiggins Booker et Jackson, ça promet. Mais n’oublions pas les joueurs d’expérience comme Jimmy Butler ou Greg Monroe qui peuvent sortir leur épingle du jeu et devenir la principale menace de leur équipe.

On a de quoi se régaler devant un match vraiment sympa, à l’heure européenne, on profite et on clique sur la rencontre.

La dynamique des deux équipes

Les deux équipes en ce moment alternent entre le bon et le moins bon.

Côté Suns tout d’abord, ce n’est pas bien glorieux avec 2 victoires et 3 défaites sur les 5 derniers matchs. Si les joueurs de l’Arizona ont relevé la tête après deux défaites à domicile contre les Lakers et les Rockets par deux victoires à Los Angeles pour la revanche puis contre Chicago, les anciens coéquipiers de Eric Bledsoe ont subi la loi de leur ancien meneur aujourd’hui à Milwaukee et bien aidé par Khris Middleton. Au final, une nouvelle défaite, la douzième de la saison qui place les Suns à la douzième place de l’Ouest.

Côté des hôtes de ce NBA Sunday Game c’est à peine mieux avec 3 victoires pour 2 défaites. C’est l’opposé de Phoenix puisqu’après deux victoires face aux Spurs et à Dallas, les hommes de Coach Thibodeau ont encaissé deux défaites de rang à Detroit puis à Charlotte avant de s’imposer in-extremis face au Magic d’Orlando. Mais Minnesota est solide troisième de la conférence ouest à l’heure où ces lignes sont écrites et réalise un début de saison tout à fait correct.

Une victoire arrangerait bien ces deux équipes qui enchaîneront avec un calendrier pas évident pour ces deux équipes, les Wolves se déplaçant chez les Wizards et les Suns allant à Chicago dans le match de la peur.

Le duel à suivre : Devin Booker vs Karl-Anthony Towns

Devin Booker& Karl-Anthony Towns - Statistiques
Devin Booker vs Karl-Anthony Towns, Phoenix Suns vs Minnesota Timberwolves – NBAE via Getty Images

C’est le duel de la soirée entre deux joueurs au potentiel monstrueux mais au talent déjà bien présent depuis leur arrivée dans la ligue en 2015. Tous les deux, s’étant présentés à la même draft (Towns premier choix et Booker treizième choix), sont déjà devenus les leaders de leur franchise.

D’un côté Devin Booker. L’ancien produit de Kentucky affole déjà les compteurs cette saison avec plus de 23 points par match (douzième meilleur marqueur de la ligue actuellement) en plus de plus de 4 rebonds et presque 4 assists. Celui qui est comparé à Kobe Bryant, apparenté comme étant le nouveau Black Mamba, a pris les rênes de son équipe à seulement 21 ans. Impressionnant de maturité, le natif de Grands Rapids est le boss des Suns et la menace principale de son équipe.

En face de lui, du lourd, du très lourd avec le pivot au numéro 32 Karl-Anthony Towns. Le joueur originaire de République Dominicaine est lui aussi devenu le patron de son équipe à seulement 22 ans… Auteur de 21 points et 11 rebonds cette année, il semble s’être bien acclimaté à ses nouveaux coéquipiers Jimmy Butler et Jeff Teague et forme une raquette solide avec Taj Gibson.

Qui remportera ce duel de jeune pépite ? La réponse dimanche soir.

Les NBA Sundays présentés par NBA2K18 sur beIN Sports – un match en direct tous les dimanches à 21h30. Cette semaine les  Phoenix Suns  affronteront les Minnesota Timberwolves sur beIN Sports.

Logo Papers Above The Rim