Mock Draft 2018 | Pick 10 à 6 | Quel est le meilleur choix ?

Le tanking est un art qui ne se perd pas en NBA. Le 15 mai dernier, la loterie a permis aux abonnés des blow out franchises en reconstruction de connaitre la position de leur prochain choix de draft.  Un soir où les planètes se sont alignées pour les Suns, qui obtiennent le premier choix après avoir signé le pire bilan de la ligue. Soirée réussie également pour les Sacramento Kings qui réalisent un joli hold-up avec un deuxième choix bien généreux. A quelques jours de la draft 2018, il est grand temps d’analyser les différentes options à disposition des franchises. Et cette semaine, @PapersAboveTheR s’intéresse aux choix 10 à 6. Enjoy !

#10 Philadelphie Sixers

Miles Bridge 2018 NBA Draft

Le 22 juin prochain, le dixième choix appartiendra aux Sixers, puisqu’ils récupèrent celui des Lakers. Alors qui pour compléter le process ? La solution idéale se trouverait du côté des ailiers. Et parmi les joueurs potentiellement toujours disponibles, Miles Bridges semble être le candidat parfait. Ce n’est un secret pour personne, c’est bien sur le poste 3 que se trouve la faiblesse des Sixers. En effet, avec Ben Simmons à l’organisation, et Joël Embiid dans la raquette, c’est à l’aile que Brett Brown souhaite trouver une force supplémentaire. Et Miles Bridges pourrait être l’homme de la situation. Au delà de l’éventualité de voir débarquer le King LeBron James, il y a la réalité et la possibilité de sélectionner un joueur extrêmement talentueux.

Qui est Miles Bridges ? Il était l’homme à tout faire de Michigan State durant ses 2 années NCAA. C’est un joueur capable de salement noircir les feuilles de stats. Sa force principale ? Sa polyvalence ! Pur produit américain, c’est un ailier monté sur ressort avec un attrait particulier pour le chasedown block et la claquette dunk. Sa papate gauche ne laissera pas non plus le Wells Fargo Center indifférent. Alors attention, il y a joueur.

Pourquoi pas ? Mikal Bridges pourrait également coller au plan de jeu de Philly. Un ailier, efficace offensivement, mais surtout très axé sur la défense. Un atout supplémentaire par rapport à Miles Bridges ! Oui mais voilà, la possibilité que Mikal Bridges soit toujours disponible au 10ème choix n’est pas énorme…

#9 New York Knicks

Mikal Bridges 2018 NBA Draft

La saison dernière, les Knicks avaient misé sur un pari plutôt risqué : le dossier Frank Ntilikina. Un choix sur le long terme, puisque le jeune français doit d’abord trouver ses marques avant de devenir NBA ready. Cette année, il se pourrait bien que New York mise sur du « local ». En ligne de mire ? Mikal Bridges ! Un arrière-ailier qui pourrait très bien correspondre à l’identité Knicks. Même combat que Philadelphie, avec Frank Ntilikina et Kristaps Porzingis, New York a besoin de renforcer cette case du poste 3. Une case pour l’instant comblée par Michael Beasley, en fin de contrat cet été.

Qui est Mikal Bridges ? L’ex-pensionnaire de Villanova, où il a joué pendant 3 saisons NCAA, fait partie de ces joueurs NBA ready. Avec Mikal Bridges, New-York verrait alors débarquer un joueur avec une science du jeu certaine, celle de l’écurie Villanova. Rapide, athlétique et efficace longue distance, il est capable de jouer sur les postes 2 et 3 sans problème. Et son association avec Frank Ntilikina en défense pourrait poser beaucoup de soucis aux backcourts adverses.

Pourquoi pas ? Un autre nom se trouve en gras sur les papiers de New-York. Il s’agit de celui de Wendell Carter Jr. L’ancien intérieur de Duke a fait pas mal de dégâts aux côtés de Marvin Bagley dans les raquettes de NCAA. Mais ce poste 4 – 5 n’est peut être pas la priorité pour cette franchise qui compte déjà Kristaps Porzingis dans leurs rangs.

#8 Cleveland Cavaliers

Collin Sexton 2018 NBA Draft

Cleveland est sûrement la franchise avec le plus de points d’interrogations concernant cette draft 2018. Le dossier LeBron James est chaud bouillant, et peut tout changer. En effet, si le King venait à faire ses valises, la réponse à la question « De quoi ont besoin les Cavaliers ? », est TOUT ! Et si nous partons de cette éventualité, alors pourquoi pas reconstruire avec un nouveau meneur de jeu ?! Dans cette draft plutôt axée sur des joueurs intérieurs, le jeune Collin Sexton pourrait intéresser la franchise de l’Ohio. D’autant plus que le meneur titulaire George Hill, en contrat jusqu’en 2020, a maintenant 32 ans…

Qui est Collin Sexton ? Il fait partie des tous meilleurs meneurs de cette draft. Une véritable boule d’énergie avec un réel talent offensif. Sa petite taille (1m85) est rapidement compensé par son envergure de bras de 2m00 ! Ce joueur qui vient de la fac d’Alabama possède toutes les qualités pour devenir une arme offensive redoutable. Une énergie qui ne pourrait faire que du bien à un roster comme celui de Cleveland.

Pourquoi pas ? Mais les Cavaliers ont bien évidemment les yeux partout, et particulièrement sur Michael Porter Jr. Parce que oui, si LeBron James quitte le navire, il faudra très vite trouver le répondant physique pour combler le vide laissé par King James. Et Michael Porter Jr. est une option loin, très loin d’être folle.

#7 Chicago Bulls

Michael Porter Jr 2018 NBA Draft

Les Bulls de Chicago restent sur une bonne pioche lors de la dernière draft. La saison dernière, c’est le finlandais Lauri Markkanen qui en a surpris plus d’un en signant une excellente saison. Le jeune pivot a même été désigné dans la All-Rookie Team. Cette année, c’est vers un ailier que Chicago pourrait se tourner. En effet, ce poste 3 est un réel point faible (parmi d’autres) dans le roster des Bulls. C’est pourquoi la piste Michael Porter Jr. semble très intéressante.

Qui est Michael Porter Jr ? Un destin à la Dennis Smith Jr. L’année dernière à la même époque, il était annoncé comme le prochain first pick et de loin. Après avoir rejoint la fac du Missouri, il s’est blessé au dos et a vu sa cote dégringoler. Mais il continue de le clamer haut et fort : même après une saison blanche, il se considère toujours comme le meilleur joueur de cette classe de draft. Un chose est sûre, c’est un joueur qui n’a pas le vertige. Ses qualités athlétiques monstrueuses lui permettent d’être dominant dans différents secteurs de jeu, à commencer par le rebond. Attention, avec LaVine et Porter Jr, les concours de dunk à l’entrainement risquent de faire du bruit.

Pourquoi pas ? Autre solution qui pourrait valoir le détour : Wendell Carter Jr. Un nouvel intérieur capable de faire la paire avec Lauri Markkanen. Et tant qu’à reconstruire, pourquoi ne pas se débarrasser des énormes contrats de Robin Lopez et Omer Asik dans un trade contre des joueurs plus jeunes ..?

#6 Orlando Magic

Trae Young 2018 NBA Draft

Après avoir envoyé Elfrid Payton à Phoenix en cours de saison, l’objectif d’Orlando peut sembler assez simple : choper un meneur de jeu pour renforcer le backcourt du Magic. Même si Evan Fournier ne ferme pas la porte à un éventuel trade, il a souvent insisté sur le fait qu’il n’était pas du genre à sauter d’un bateau en train de chavirer. Et le frenchie ne dirait pas non à un renfort au poste 1. Trae Young serait donc l’option idéale pour le futur du Magic.

Qui est Trae Young ? Il a passé toute son année université à enchaîner les cartons en NCAA sous les couleurs d’Oklahoma. Une saison à plus de 27 points et 8 assists de moyenne, ça laisse un petit indice sur les qualités offensives du joueur. Il faudra tout de même penser à compenser ses oublies défensifs, un moindre mal comparé à son apport offensif !?

Pourquoi pas ? Orlando est à la recherche d’un créateur de jeu. Donc comment ne pas nommer le phénomène du Réal de Madrid Luka Doncic. Avec Nikola Vucevic et Evan Fournier, le Magic ne rechignerait pas sur un européen supplémentaire dans leur 5 de départ. Seul problème, Orlando ne possède que le 6ème choix de cette draft 2018. Et il est peu probable que Luka Doncic soit toujours disponible à ce moment de la soirée…

Logo Papers Above The Rim