Qu’attendre d’un Frank Ntilikina sous Fizdale ?

Le 23 juin 2017, le rêve de Frank Ntilikina est devenu réalité. Lors de cette soirée de Draft NBA, son nom a résonné dans le Barclays Center en 8ème position, faisant de lui le joueur français drafté le plus haut dans l’histoire de la NBA devant Joakim Noah. Frank, du haut de son petit nuage, a donc atterri à New-York, la Big Apple pour un big prospect.

Drafté dans le top 10 de la NBA, cela engendre une certaine attente naturelle, même si son jeune âge combiné à sa formation française lui accordent un temps d’adaptation. La saison 2017-2018 des Knicks a débuté comme nous pouvions l’imaginer. Des armes offensives qui se nomment Kristaps Prozingis et Tim Hardaway Jr, ainsi qu’un vétéran à la mène pour laisser le temps à Frank de se développer en back-up. L’objectif de départ est assez clair, pousser tranquillement Jarret Jack vers la sortie (ou le banc) et intégrer step by step le cinq majeur.

C’est tout d’abord dans les tâches défensives que Frank Ntilikina va se faire remarquer. Un secteur de jeu dans lequel le jeune Français excelle, et qui a parfois tendance à être délaissé au sein de la grande ligue. Offensivement, Frank n’a pas su trouver une régularité dans ses performances. Malgré un impact dans le jeu intéressant, son pourcentage aux tirs (36%) laisse perplexe. Jarrett Jack a quant à lui réalisé une saison plutôt intéressante qui a conforté sa place de titulaire. Puis la blessure de Kristaps Porzingis a changé les plans de saison des Knicks qui se sont très vite penchés sur la suivante. C’est en toute fin de saison que Jeff Hornacek a offert l’opportunité à Frank de démontrer sa capacité à prendre ses responsabilités offensives. Ntilikina joue plus, joue mieux, mais a toujours du mal à noircir la feuille de stats.

NBA 2018 Frank Ntilikina Dribble Knicks
Frank Ntilikina, New-York Knicks – © NBAE via Getty Images

Les attentes 2018-2019

« The only expectations I deal with are mine. My expectations. I always expect to be the best that I can be on the court. I think they’re the highest anyway. » – Frank Ntilikina

Qui dit nouvelle saison, dit nouvelles opportunités. Avec l’arrivée de David Fizdale au coaching, et le départ de Jarrett Jack, Frank Ntilikina a de belles cartes à jouer cette saison. Lors de la pré-saison, c’est un avant-gout de Ntilikina starter que nous a laissé entrevoir coach Fizdale. Bien que l’analyse du fond de jeu lors des matchs de pré-saison ne soit pas pertinente, il est tout de même intéressant de remarquer l’évolution physique de Frank, qui s’est exprimé sur ce sujet.

« I think it will impact it in a way where I’ll be more comfortable on the court. Of course right not I feel healthy. So that’s one thing I’ve been working on like my knee, little things I’ve been working on. So right now I’m healthy so it’s good for me to be on the court just to be more comfortable. » – Frank Ntilikina

Une évolution physique qui donne même quelques idées à David Fizdale. L’ancien coach de Memphis, adepte de la défense, refuse de mettre la pression à Ntilikina quant à ses performances offensives. Il s’agira donc d’utiliser au mieux ses qualités défensives, tout en continuant de développer son panel offensif.

Quel poste ?

La concurrence reste bien présente au sein du roster des Knicks malgré le départ de Jarrett Jack. Très limité défensivement, Trey Burke reste un meneur très doué de l’autre côté du terrain. Se pose donc la question du poste de jeu pour Ntilikina. En l’absence de Kristaps Porzingis (qui devrait être de retour pour 2019), le cinq majeur de New-York pourrait être composé de :

PG : Trey Burke
SG : Frank Ntilikina
SF : Tim Hardaway Jr.
PF : Kevin Knox
C : Enes Kanter

Tim Hardaway Jr. étant un naturel poste 2, c’est donc Frank Ntilikina qui devrait se voir confier les missions défensives sur les ailiers adverses. C’est d’ailleurs ce qu’a tenté David Fizdale lors du dernier match de pré-saison, en alignant Frank en poste 4 sur certaines séquences. Sur les 5 matchs de pré-saison, les places de starter au poste 1 ont été distribuées 2 fois à Trey Burke, et une fois à Ron Baker, Frank Ntilikina et Emmanuel Mudiay. Les pronostics sont donc ouverts pour le match de reprise du 17 octobre.

Frank fera office de couteau suisse ne rechignant aucune tâche. Sa polyvalence lui permettra de grappiller des minutes indispensables à sa progression.

Logo Papers Above The Rim

———-

Vous pourrez retrouver Frank Ntilikina en Europe lors du NBA London Game du 17 janvier 2019. Les tickets seront en ventes à partir du vendredi 19 octobre à 10h00 sur www.axs.com/nbalondon. Les fans peuvent s’enregistrer sur NBA.com/London et gagner l’accès à un nombre limité de préventes qui se seront vendues le mercredi 17 octobre à 10h00.