Devonte’ Graham : de Kansas à Charlotte, une transition difficile

« Comment ça va ? » « Ma foi, comme un lundi ». La saison 2 du Rook’s Paper se poursuit avec ce troisième opus consacré au jeune Devonte’ Graham. Parcours universitaire, adaptation NBA, perf’ de la semaine et starting five, c’est par ici. Enjoy !

High School & NCAA

Devonte Graham a tout d’abord débuté ses années High School au lycée de Broughton, en Caroline du Nord. Lors de la saison 2012-13, il score 15.7 points de moyenne, distribue 5.4 assists, pour un joli bilan collectif de 26 victoires et 6 défaites. Il mène son équipe jusqu’en finale du championnat d’état (4A), avant de quitter la Caroline du Nord. En 2013, il rejoint la Brewster Academy pour sa dernière année de lycée. Objectif, taper dans l’œil des recruteurs NCAA : 17.2 points, 5.0 assists, allô Kansas ?

Courtisé par North Carolina State et Virginia, Devonte Graham choisit les Jayhawks de Kansas. Une première saison en sortie de banc avec 17 minutes passées sur le parquet en moyenne. Pour son année sophomore, Graham gagne sa place de starter, et apporte du scoring grâce à son tir extérieur (44% derrière l’arc) et à ses qualités athlétiques. La saison 2016-17 sera celle de Josh Jackson, le freshman qui porte aujourd’hui les couleurs des Phoenix Suns. Devonte Graham en mode lieutenant pour une troisième saison NCAA, l’idéal pour progresser, mais pas de quoi briller devant les scouts NBA. Il faudra attendre le dernier acte universitaire, une dernière danse, l’année de la maturité. Plus de 17 points et 7 assists de moyenne pour ce joueur qui devient l’homme à tout faire des Jayhawks. Il inscrit son nom dans l’histoire de Kansas, et est élu Player Of The Year de sa conférence (Big 12). Il n’y a plus qu’à attendre la draft…

Devonte’ Graham, Kansas Jayhawks

Premiers pas en NBA

Devonte’ Graham, Charlotte Hornets – © NBAE via Getty Images

21 juin 2018, Devonte Graham patiente jusqu’au deuxième tour avant que son nom ne résonne dans le Barclays Center. L’ex-pensionnaire de Kansas est sélectionné en 34ème position pour les Atlanta Hawks, puis est tradé dans la foulée à Charlotte contre 2 seconds tours de draft en 2019 et 2023. Premier soulagement, il signe pour 3 ans avec les Hornets, avec 2 ans de contrat garanti.

Du haut de ses 188cm, son profil de combo guard qu’il affectionnait en NCAA se transforme rapidement en point guard dans la grande ligue. Et ce poste est déjà bien garni dans le roster de Charlotte. Un franchise player en pleine forme, Kemba Walker, et un petit nouveau, Tony Parker. Difficile de se faire une petite place entre ces deux poids lourds. Depuis le début de la saison, le jeune meneur n’aura foulé les parquets NBA qu’à trois reprises, en jouant respectivement, 6, 13 et 7 minutes.

Le 28 octobre, Graham signe son meilleur match avec 7 points, 2 rebonds et 2 assists en 13 minutes face à Philadelphie. Puis il est envoyé en G-League, chez les Greensboro swarm, l’équipe affiliée à Charlotte. L’occasion pour lui d’étaler son potentiel et de patienter avant de pouvoir réellement saisir sa chance en NBA. Il est rappelé sur le banc des Hornets le 11 novembre après avoir inscrit 38 points en G-League. Graham ne compte pas se faire oublier si facilement, et prouve que son tir extérieur peut être très utile en sortie de banc.

Ce n’est pas briser un secret, que de rappeler que personne n’est éternel, et que le dernier challenge de Tony Parker se jouera sur 1 ou 2 saisons. Alors Devonte Graham deviendra-t-il un back-up d’avenir à charlotte ?

La perf’ de la semaine

Direction Memphis pour la performance de la semaine avec le très bon match de Jaren Jackson Jr. Le jeune intérieur a littéralement marché sur des Kings impuissant. Après avoir fait la chanson à Nemanja Bjelica, ce sont les jeunes Marvin Bagley et Harry Giles qui ont tenté de stopper Jackson Jr. L’intérieur des Grizz termine avec 27 points et 6 rebonds à 11/16 aux tirs (1/1 à trois points). Bien qu’il soit trop tôt pour enterrer Marc Gasol (33 points), la relève semble toute trouvée au vu de l’excellent début de saison de l’ex-pensionnaire de Michigan State.

Le 5 de la semaine


PG : Collin Sexton | SG : Allonzo Trier | SF : Luka Doncic | PF : Kevin Knox | C : Jaren Jackson Jr


A la mène cette semaine, c’est le rookie de Cleveland Collin Sexton qui a fait forte impression. Déjà présent dans notre strating five la semaine dernière, le jeune meneur confirme son bon état de forme dans une franchise en très grande difficulté (2 Victoires – 12 Défaites). Un duo New-yorkais dans le 5 de la semaine avec Allonzo Trier et Kevin Knox. En difficulté après son retour de blessure début novembre, Kevin Knox retrouve de bonnes sensations. Malgré une réussite encore trop irrégulière, il n’hésite pas à prendre ses responsabilités offensives.

Luka Doncic est désormais un indispensable du strating five. Grand partisan de la victoire de Dallas face à Golden State, le slovène a terminé la rencontre avec 24 points, 9 rebonds et 4 assists. Pas de DeAndre Ayton dans la raquette cette semaine, mais un Jaren Jackson XXL qui monte en puissance et gagne en régularité.