Donte DiVencenzo, un double champion NCAA à la conquète du Wisconsin

La NBA ne dort jamais, et surtout pas en période de fêtes. Et le Rook’s Paper compte bien suivre le mouvement. Un nouvel opus consacré à Donte DiVincenzo, le rookie shootingguard des Milwaukee Bucks. Un jeune arrière, double champion NCAA, qui se retrouve désormais sous la direction de Coach Mike Budenholzer. Retour sur un parcours XXL, suivi des meilleures performances de nos jeunes rookies cette semaine, c’est par ici ! Enjoy !

High School & NCAA

C’est au lycée de Salesianum, dans son état natal, que Donte DiVincenzo effectue son parcours High School. Dès sa deuxième année de lycée, il tourne à plus de 15 points, 5 rebonds et 4 assists de moyenne. Un arrière percutant, très athlétique, capable d’apporter son énergie des deux côtés du terrain. L’objectif de tous lycéens américains jouant au Basketball n’échappe pas au jeune DiVincenzo : en mettre plein la vue afin de faire affluer les offres universitaires. Pour sa dernière saison en High School (2014-2015), il termine avec des moyennes de 22.9 points, 9 rebonds et 4 assists par match, de quoi remplir cet objectif.

Sans grande hésitation, il choisit l’université de Villanova, renonçant aux offres de Florida, Notre Dame ou encore Syracuse. Un engagement qui signe le début d’une incroyable aventure sous le maillot des Wildcats. Une incroyable aventure qui ne commence pas de la meilleure des manières, puisque le jeune freshman se blesse au pied après 9 petits matchs joués. Cela ne l’empechera pas de recevoir sa première bague de champion NCAA. La saison suivante, il retrouve sa place sur les parquets en conservant son statut de freshman, car blessé une majeure partie de sa première saison. En 36 rencontres, il inscrit près de 9 points de moyenne en sortie de banc.

Puis arrive la saison de la maturité pour Donte DiVincenzo. Toujours dans la second unit des Wildcats, il signe une saison à 13.4 points et 3.8 rebonds à plus de 40% derrière l’arc. Comme un point final à son parcours NCAA, il réalise le match de sa carrière en finale de la March Madness avec 31 points, 5 rebonds et 3 assists, à 10/15 aux tirs dont 5/7 à trois points. Il empoche une deuxième bague de champion universitaire et inscrit son nom à la draft NBA.

Ses premiers pas en NBA

Son aptitude à se rendre efficace dès son entrée en jeu et à prendre feu à n’importe quel moment, intéresse les franchises NBA. Après 3 saisons NCAA et 2 titres de champion, Donte DiVincenzo est sélectionné en 17ème position  de la draft par les Bucks de Milwaukee. C’est donc aux côtés de Giannis Antetokounmpo que le jeune rookie va évoluer. Il réalise un début de saison plutôt intéressant en sortie de banc. Sur ses 2 premiers matchs, il signe deux performances quasi-identiques, avec 8 points et 2 rebonds en 21 minutes. Le 28 octobre, il réalise son match le plus prolifique inscrivant 15 points en seulement 18 minutes de jeu.

NBA 2018 Donte DiVincenzo Bucks Domicile Blanc Dribble
Donte DiVincenzo, Milwaukee Bucks – © NBAE via Getty Images

Le temps passe et Donte DiVicenzo voit son temps de jeu diminuer progressivement. Le jeune rookie ne parvient pas à trouver une régularité offensive qui conforterait sa place dans la rotation de coach Budenholzer. En effet, avec plus de 3 tirs à trois points tentés par match, l’ex-gachette de Villanova tourne à seulement 24% derrière l’arc. Une maladresse qui n’est pas vraiment la bienvenue pour un joueur misant sur la polyvalence.

Puis ce qui devait arriver arriva. Le 20 décembre 2018, la direction de la franchise annonce que Donte DiVicenzo est envoyé en G-League. Le jeune rookie est prévenu, rien n’est jamais acquis sur le long terme en NBA. Un avertissement auquel l’ex-wildcat compte bien rapidement répondre puisqu’il a inscrit 21 points, 7 rebonds et 3 assists pour sa première apparition en G-League. L’environnement général des Bucks semble être propice aux changements ces prochaines semaines au niveau de leur effectif. Ce qui laisse présager un retour de Donte DiVicenzo sur les parquets d’ici peu. Mais parviendra-t-il à s’installer sur la durée ?

Les perf’ de la semaine

Malgré la défaite face aux Clippers, Luka Doncic a réalisé le record de sa jeune carrière avec 32 points en 31 minutes. Le prodige slovène n’en finit plus de briller partout où il passe. Une défaite 125-121 qui entache très légèrement la grande performance du rookie de Dallas. 32 points à 10/20 aux tirs, auxquels s’ajoutent 4 rebonds et 5 assists. La jeune star des Mavs accentue plus que jamais son avance pour le titre de Rookie Of The Year, même si le chemin est encore long.

DeAndre Ayton poursuit également son énorme chantier, et monte encore un peu plus en puissance sur cette fin d’année. Une victoire face à Boston en insrivant 23 points et 18 rebonds ! Puis un match après prolongation face à Washington à 26 points et 17 rebonds ! L’intérieur de Phoenix n’a pas dit son dernier mot dans cette course au trophée de Rookie Of The Year, et confirme qu’il est le first pick de la dernière draft.

Logo Papers Above The Rim